Bio ne rime pas avec intolérance

Bonjour,
Je vais aujourd'hui vous parler de quelque chose qui me tient à coeur: les prises de têtes en relation avec le bio.



Passer au bio à 100% ou rien?

Non mais où va-t-on? Si vous pensez que parce qu'un produit contient du BTMS ou un sulfate il vaut mieux garder son bon vieux produit chimique alors je vous arrête tout de suite! Le monde ne s'est pas fait en un jour et la pollution non plus! Cette idée revient à dire que si je continu à utiliser de l'essence dans ma voiture alors je peux aller rincer mon pinceau de peinture dans la rivière du coin.


"Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité"

Oui il faut penser comme cela! C'est en supprimant petit à petit les produits polluants et nocifs que l'on y arrivera. Si ne serais-ce que la moitié des français supprimaient la moitié de ses produits chimiques alors ce petit pas serait déjà géant. Avec des raisonnement absurdes on décourage les pessimistes et au final, nos efforts sont vains.

Je vous demande d'être tolérants

Commencez par bannir de votre esprit toute cette colère injustifiée envers des gens comme moi, par exemple, qui font chaque jour un petit pas pour la santé, la planète et les autres. Commencez vos phrase par un bonjour et les terminer avec un sourire c'est bon pour la communication, la santé et la planète, car la colère ne mène qu'à la colère.

Enfin, le bio est en vous...

Nous ne sommes pas des moutons ou du bétail, remettez tout en doute même ce que je vous dit dans ce blog. De cette panière vous vous ferez vos propres idées, celles qui vous correspondent et que vous pourrez à votre tour transmettre. Personne n'a la science infuse, si vous rencontrez un jour quelqu'un qui le pense alors fuyez!

Mon idée: fixez vos propres limites dans le bio et le naturel, ça sera déjà bien!


Le mot de la fin:

"Ne fais que ce que tu ne regretteras pas"

Bon bio à tous et à toutes!

Commentaires

  1. Je suis entièrement d' accord :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi! J espérait un peu ne pas être la seule à penser comme cela!

      Supprimer
  2. Je suis à 100% d'accord avec toi ! Les gens croient trop souvent qu'il faut être dans une démarche de fanatique pour être crédible. Un produit naturel, même s'il contient un ou deux ingrédients nocifs sera toujours meilleur qu'un produit entièrement issu de la pétrochimie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de nous donner ton avis, je me sens moins seule! A bientot!

      Supprimer
  3. C'est un très joli billet, qui reflète assez bien ce que nous sommes. Le bio, c'est un retour aux sources pour certains, une avancée pour d'autres. Dans tous les cas, c'est déjà du plus :) Bisettes

    RépondreSupprimer
  4. Tu as raison, il faut aussi s'écouter, choisir les produits qui nous conviennent le mieux. Je pense que si on passe au bio, il faut que ce soit une source de plaisir, et pas une obligation, il ne faut pas avoir de regret sinon ça n'a aucun sens. Et puis se faire des ptits plaisirs, des petites exceptions de temps en temps. ca va pas nous tuer, ni nous, ni la planète. ^^

    RépondreSupprimer
  5. Ton article reflète mon idée que j ai du home made�� je ne culpabilise pas parce que j aime le BTMS, le cosgard ou encore le SCS. ..je ne cherche pas la perfection en home made, ni en tant que femme ni en tant que maman �� je laisse cette quête impossible aux autres et moi je m'éclate avec ma passion. Merci pour ton bloc!

    RépondreSupprimer
  6. Je t'ai déjà dit ce que j'en pensais ^^ j'suis une grande fan de bouddha alors je respecte ce qu'il me dit ahah ^^ des bisouilles Virginie :)

    RépondreSupprimer
  7. je partage ton avis, et j'ajouterai que ça devrait marcher aussi dans l'autre sens : que les pro bio à 100% qui n'acceptent pas une trace de chimique soit tolérant(e)s envers ceux qui se tournent vers le bio sans rejeter pour autant un peu de chimie.

    RépondreSupprimer
  8. De la mesure et de la pondération, tout ce que j'aime. ;)
    Il y a 12 ans que je suis passée au naturel, autant dire que j'en connais un rayon. Néanmoins, lorsque je ne trouve pas un équivalent naturel à un produit, je reste au chimique : les pastilles pour lave-vaisselle et pour détartrer les wc, je reste au chimique de supermarché, n'ayant pas trouvé d'alternative naturelle qui me satisfasse.
    Être adepte du naturel, ok, mais être un Ayatollah de l'écologie, pas moyen ! Et là aussi je sais de quoi je cause : j'étais complètement mazoutée à une époque. lol
    Maintenant, chacun mène sa vie comme il l'entend. Les gens qui veulent rester au tout chimique, c'est leur problème, ceux qui veulent rester au tout naturel, c'est leur problème aussi. Tout ce que je leur demande, c'est de ne pas me prendre la tête et je ne leur la prendrai pas non plus.
    Voilà ma philosophie. ;)

    RépondreSupprimer
  9. Oh oui un très bon billet ! Je passe au naturel petit à petit, mon homme, enfermé dans ses vieilles habitudes est très dubitatif, alors que je ne manque pas d'arguments pour appuyer ma démarche. Malheureusement, dès que j'utilise ou fait quelque chose en contradiction avec ces principes dont j'ai enfin pleinement pris conscience (parce que la vie est cher, parce que tout ne peut pas changer du jour au lendemain, parce que je refuse de jeter mes produits chimiques entamés - ce serait tellement contre productif) il en profite pour me railler en étant très sarcastique... Pour lui tout cela ne sert à rien, tout dépend des multi-nationale (la belle excuse !) et ce n'est pas faute de lui avoir expliqué que les mentalités évolueront et que de plus en plus de monde, y compris les dirigeants, finiront par pas comprendre, et qu'importe si c'est dans 3 ou 4 générations, à l'échelle de l'humanité cela n'est rien (je suis très optimiste). J'espère qu'il finira par comprendre, la transition est un peu plus difficile pour lui mais je tiens vraiment à ce que notre mode de vie ait changé lorsque nous aurons un enfant, et pouvoir ainsi l'éduquer dans le respect de sa petite planète =)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis totalement d'accord avec toi!

    Je remarque sur certains groupes des propos parfois intolérant envers ceux étant pas complètement bio/naturel mais en partit. Mais selon moi du moment qu'une personne diminue petit à petit pour quelques produits ne serais-ce que niveau shampoings/gel douche ou fruits/légumes c'est déjà ça!

    Autour de moi j'ai des personnes qui diminue la viande mais continue.. moi j'ai arrêter et pourtant j'admire leur façon de consommer actuel (attention à la provenance, aux saisons, etc).

    Puis quoiqu'on dise c'est pas en 10/20 ans qu'on verra un gros changement tellement la planète est devenue "pourris" mais sur plus longtemps... seulement et si seulement tous le monde en prends conscience.

    J'espère quand même qu'on verra nous même un changement entre maintenant et dans 50 ans!

    Au plaisir de te lire,
    A très vite!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés