mercredi 21 décembre 2016

petit guide simple du bien-etre

Bonjour,

En cette fin d'année je reprends ce blog en main. Ma vie a beaucoup changé en un an et demi et, de la même manière, j'ai beaucoup changé. Le blog va donc suivre ma voie. Beauté, henne et à présent guide en bien-être. Je vais retransmettre à travers ce blog ce que j'ai appris des embûches qui m'ont été imposées par la vie mais surtout par mes choix de vie.

Commençons simplement par comment aborder une nouvelle année. Les bonnes résolutions font rires lorsque l'on sait que jamais nous ne les tiendrons. Alors comment faire pour embellir la nouvelle année? Suivez le guide...


Une année se termine


    Le passage d'une année à une autre est souvent perçu comme une nouvelle chance. Bien souvent nous avons la sensation que l'année écoulée a été difficile, médiocre, triste, malheureuse, vide de chance.
    Pourtant, sans vous inciter à regarder en arrière, en effet ceci ne nous aide pas à avancer, je vous invite à prendre conscience qu'une machine à laver en panne, une chaudière qui tombe en panne au début de l'hiver, ne sont que des incidents matériels. Vous avez divorcé, vous vous êtes séparés? Cela n'est pas grave, vous êtes là en train de me lire, vous allez donc bien, vous êtes toujours en vie. Vous avez perdu un être cher, n'oubliez jamais que même dans la mort il y a toujours des situations plus graves. Vaut il mieux mourir brutalement ou lentement? Cette question ne trouve que des réponses personnelles, aucune vérité universelle.

La première leçon a retenir de cette année est la suivante : rien n'est grave.


La transition


    Le passé n'est plus, le futur n'est pas encore. Seul le présent existe.

    Cessez de vous souvenir, les mauvais moments ne doivent perdurer dans notre conscience que pour nous faire avancer. Pour cela il faut tirer les leçons des événements malheureux pour évoluer. Un enfant qui ne tombe pas en apprenant à marcher ne connaitra jamais, s'il ne tombe jamais, la douleur de la chute, la sensation de perdre le contrôle, la peur de se faire mal. Il ne saura jamais non plus comment se relever, comment guérir, comment continuer à marcher avec la cicatrice de sa blessure. Il ne saura jamais comment faire pour ne plus tomber. Tomber, se blesser puis se relever pour continuer à avancer c'est s'assurer d'une marche certaine et confiante pour la suite.
    Rendez vous compte alors que seuls ceux qui ont connu de dures épreuves peuvent comprendre comment éviter qu'elles ne se reproduisent.

    Souvenez vous des bons moments, bien plus nombreux que vous ne le pensez sans aucun doute. Boire son café au calme ou avec des amis, rire seul ou ensemble, voyager ou lire, marcher, regarder, mais le plus simple des bonheur est peut-être le simple fait de respirer. Vivre est une chance. Souvenez vous des bonheurs les plus simples ou des plus intenses sans que ces souvenirs ne masquent le présent. Cela vous empêcherait d'avancer. Intégrez les, ils vous accompagnerons chaque jour, et chaque jour un peu plus nombreux. Penser consciemment aux bons moments du passer c'est empêcher les bons moments de se réaliser dans le présent.

    Le futur n'est pas encore. Rêver, imaginer, espérer, ne peut que nous conduire à la déception. Certes parfois la satisfaction existe aussi et heureusement mais pour ne pas risquer la déceptions, n'attendez rien, construisez. Le maçon qui construit une maison imagine sur des plans le résultat, mais la construction, l'aboutissement de son souhait se fait dans le présent et non dans l'avenir. La réalisation se fait brique après brique, avec application dans le présent.

Le passé n'est plus il n'existe plus que pour vous permettre d'avancer, à présent, sur un chemin plus serein. Le futur n'est pas encore il dépend de votre volonté présente et il sera ce que vous voulez maintenant qu'il soit. Seul le présent existe.


La nouvelle année



     Vous avez compris que seul l'instant présent compte. Que seul l'instant présent existe. Alors, choisissez maintenant ce que vous voulez. Au moment ou je vous écris, au moment où vous lisez ces lignes, sans plus attendre, devenez maître de votre vie. Rien n'est grave. N'ayez pas peur, maintenant appliquez ce que vous voulez être. Soyez tout de suite et vous serez inévitablement. Maintenant vous avez le pouvoir de stopper la colère lorsqu'elle monte, d'enrayer la tristesse immédiatement afin que ces moments difficiles ne deviennent plus jamais un passé difficile.  A chaque instant vous devez trouver le bonheur présent. Même le plus infime, respirer est une chance qui n'est pas donnée à tout le monde car un jour cela cesse.

    Les bonnes résolutions irréalisables ne sont pas la clé du bonheur. En revanche les petits pas que vous réalisez chaque jour le sont.

Je vous incite donc à vivre et surtout à courir le risque de tomber, de vous tromper. Si à chaque chute vous vous relevez en décidant de changer ce qui n'a pas fonctionné, alors vous m'avez comprise.

Je vous souhaite à tous de passer de merveilleux moments. Et n'oubliez pas de sourire. Lorsque l'on sourit à un inconnu et qu il nous renvoit ce sourire.... voilà un petit bonheur présent.

Vinie.


   










1 commentaire:

  1. Ce sont de belles et sages paroles, je suis bien contente que tu décides de te consacrer à nouveau à ce blog pour partager avec nous tes expériences et tes connaissances. Je te souhaite de bons moments avec ceux que tu aimes et une belle année nouvelle, même si il n'y a pas de rideau qui la sépare de la précédente à mon sens et que, comme toi, je pense que ce sont les petites prises de conscience au quotidien et la capacité de prendre du recul et de relativiser qui rendent la vie plus douce et plus belle.

    RépondreSupprimer